suiver-nous
A LA UNE

115

BAD : 24 milliards de dollars pour le développement de l’agriculture en Afrique

BAD : 24 milliards de dollars pour le développement de l’agriculture en Afrique

La Banque africaine de développement (BAD) compte investir de 24 milliards de dollars au profit du développement de l’agriculture en Afrique à travers son programme dédié baptisé Feed Africa.

La Banque africaine de développement (Bad) va investir 24 milliards de dollars, soit plus de 12 mille milliards de francs Cfa, pour promouvoir le secteur agricole africain, a annoncé son président, Akinwumi Adesina, le 28 juillet dernier, à l’occasion de la célébration du 50e anniversaire de l’Institut international pour l’agriculture tropicale (IITA), à Ibadan, au Nigeria. Cet investissement intervient dans le cadre du programme Feed Africa, une stratégie adoptée par le conseil d’administration de la banque en juin 2016 pour développer le secteur agricole en Afrique.
Akinwumi Adesina a indiqué que l’objectif de la Bad était «de s’assurer que l’Afrique couvre entièrement ses besoins alimentaires dans un délai de 10 ans et à ce qu’elle développe tout son potentiel agricole».

«Changer notre regard sur l’agriculture»

Le président de la Bad a réaffirmé dans son discours que les futurs millionnaires et milliardaires d’Afrique émergeraient du secteur agricole : «L’Afrique dépense actuellement 35 milliards de dollars par an pour l’importation de la nourriture. Ces 35 milliards de dollars devraient être conservés sur le continent africain. Il s’agit d’un marché que les jeunes africains peuvent exploiter pour créer plus de richesse chaque année.
Pour y arriver, il faut changer notre regard sur l’agriculture. L’agriculture ne devrait pas être considérée comme un mode de vie ou un secteur de développement mais plutôt comme une entreprise de création de richesse.»
Le programme Feed Africa constitue la deuxième des cinq grandes priorités de la Bad, dites Top 5 (éclairer l’Afrique et l’alimenter en électricité, nourrir l’Afrique, industrialiser l’Afrique, intégrer l’Afrique et améliorer la qualité de vie des populations du continent), qui articulent sa stratégie décennale 2013-2022.


Publié le 04-08-2017 par LA Rédaction


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 + 1 =