suiver-nous
A LA UNE

388

Boeing s’installe en force au Maroc

Boeing s’installe en force au Maroc

Le géant américain Boeing va s’implanter en force au Maroc, avec la création d’une zone industrielle spécialisée pour ses sous-traitants dans la région de Tanger, dans le nord du pays.

Cent-vingt sous-traitants fournisseurs de Boeing doivent s’installer dans cette zone industrielle, permettant la création de 8.700 nouveaux emplois spécialisés, selon le gouvernement marocain et la direction de Boeing.
A terme, ils devraient contribuer à augmenter les exportations du Maroc dans le domaine aéronautique d’un milliard de dollars (890 millions d’euros), selon les mêmes sources.
« C’est un projet stratégique et très important, car nous passons à une nouvelle ère de l’aéronautique au Maroc », a déclaré à l’AFP le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy.
Le Maroc mène ces dernières années une politique d’industrialisation dynamique, notamment dans la région de Tanger.
L’industrie automobile y est particulièrement développée, avec l’implantation sur une zone franche de l’usine Renault – la plus grande d’Afrique, sur 350 hectares, avec 1,1 milliard d’euros investis et 7. 000 employés à ce jour.
« Après avoir choisi le Maroc à travers son association avec RAM et Safran en 2001, Boeing franchit une nouvelle étape, dix fois plus importante », a ajouté le ministre de l’Industrie.

M. Ben Ayed a également fait savoir que son groupe a choisi d’investir davantage dans l’automatisation du travail pour atténuer l’impact des grèves et des protestations sociales qui secouent la Tunisie depuis la révolution de janvier 2011.
Il est à savoir que Poulina Groupe Holding a été fondé en 1967,  il était originellement spécialisé dans l’aviculture, avant de se diversifier peu à peu pour intégrer des métiers différents. En rachetant des entreprises ou en créant des filiales dans un grand nombre d’activités économiques.
Poulina Groupe Holding compte aussi des filiales au Maroc, en Algérie, en Libye, en France et en Chine.
Le premier groupe tunisien à capitaux privés est actuellement présent dans plusieurs secteurs, dont la métallurgie, le tourisme, l’immobilier, l’emballage, les travaux publics, les matériaux de construction, la grande distribution, l’agroalimentaire et le bois.


Publié le 25-01-2017 par LA Rédaction


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 + 8 =