suiver-nous
A LA UNE

134

La Chine et l’Afrique renforceront la coopération et l’innovation sur les énergies renouvelables



L’Alliance d’innovation et de coopération sur les énergies renouvelables Chine-Afrique (AICERCA) a été établie récemment à Beijing pour promouvoir la coopération entre la Chine et l’Afrique sur les énergies propres.

Les membres de l’alliance comprennent des institutions financières, des fournisseurs de réseaux électriques intelligents et des constructeurs majeurs du domaine des énergies renouvelables.

Selon un plan de développement durable, l’AICERCA aidera à établir des systèmes d’approvisionnement et de transmission d’électricité en Afrique au travers de projets de partenariat public-privé (PPP).

L’alliance promouvra les énergies renouvelables, a indiqué Ding Yuxian de l’Association de collaboration industrie-université-recherche de Chine.

L’application plus large des normes chinoises en Afrique promouvra les énergies renouvelables sur ce continent et en Chine, a-t-elle déclaré.

« Nous devons combiner les ressources et les investissements, et l’alliance est une bonne plate-forme pour cela », a indiqué Simon Pierre Adovelande, ambassadeur du Bénin en Chine.

Il a proposé à l’alliance de commencer par plusieurs projets pilotes, avant d’étendre son influence à travers l’Afrique.

« Pour tout pays souhaitant s’industrialiser, l’énergie est importante », a commenté Vincent E. Omuse, conseiller commercial de l’Ambassade du Kenya en Chine.

Selon M. Omuse, le Kenya se concentre sur les énergies solaire, thermique, hydroélectrique et éolienne. Le pays invite les Chinois à investir dans les secteurs clés.

L’alliance se focalisera sur les sources d’énergie les plus pratiques et propres, ainsi que sur les solutions de financement.


Publié le 24-08-2017 par LA Rédaction


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 + 3 =