suivez-nous
A LA UNE

873

Le constructeur automobile Volkswagen va ouvrir une usine au Rwanda

Le-constructeur-automobile-Volkswagen-va-ouvrir-une-usine-au-Rwanda

Le constructeur automobile allemand Volkswagen a annoncé jeudi qu’il investirait 20 millions de dollars dans la première phase des opérations de son usine d’assemblage automobile  à Kigali au Rwanda.

Le projet ne date pas d’hier. Déjà en décembre 2016, le constructeur allemand et le gouvernement rwandais avaient conclu un accord. Ce jeudi 18 janvier, Thomas Schaffer, directeur de Volkswagen en Afrique du Sud a confirmé, lors d’une conférence de presse, que sa marque s’installerait prochainement dans le pays. VW va investir 20 millions de dollars et devrait ouvrir une usine d’assemblage en juin prochain, à Kigali, capitale du Rwanda.

 » Cet usine d’assemblage aura une capacité de production de 5.000 véhicules par an  » a expliqué Thomas Schaffer. Le constructeur est déjà présent en Afrique du Sud et au Kenya. Au Rwanda, Volskwagen annonce vouloir créer au moins 1000 emplois dans un premier temps. Des experts de l’entreprise pourraient intervenir dans un premier temps, mais l’entreprise souhaite ensuite travailler avec des Rwandais directement. Des sous-traitants locaux devraient aussi profiter de cette implantation.

En s’implantant dans le pays, Volkswagen veut également lancer un système d’auto-partage, probablement d’ici la fin de l’année. Les utilisateurs pourraient réserver une voiture et payer, après leur trajet, en fonction de la distance parcourue. Volkswagen veut tester de nouveaux modèles de déplacement avant, s’ils fonctionnent, de les développer ailleurs.  » Il y a une stabilité politique et une tolérance zéro pour la corruption, une croissance économique dynamique, une population jeune et férue de technologies, il y a un vrai besoin de mobilité moderne – pas seulement ici mais aussi dans le reste du continent « , a expliqué Thomas Schaffer.

D’après l’accord signé entre Volkswagen et le gouvernement rwandais en 2016, le fabriquant automobile commencera à assembler au Rwanda des véhicules abordables, qui consomment peu de carburant et émettent peu de dioxyde de carbone. Le Constructeur allemand a déjà ouvert des usines d’assemblage automobile au Kenya, en Afrique du Sud et au Nigeria.


Publié le 20-01-2018 par LA Rédaction


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 + 8 =