suiver-nous
A LA UNE

412

Des business-angels lancent le fonds OUTLIERZ au bénéfice des startups africaines

Des business-angels lancent le fonds OUTLIERZ au bénéfice des startups africaines

De grands business-angels et investisseurs américains, marocains et africains viennent d’annoncer le lancement de « OUTLIERZ ». Il s’agit d’un fonds de capital d’amorçage exclusivement dédié aux startups africaines. Ce fonds est né après trois années de travail sur le terrain auprès des entrepreneurs innovants.

« Nous sommes partis d’un constat simple : beaucoup d’entrepreneurs démarrent leur projet mais encore trop peu dépassent la phase cruciale de la vallée de la mort” pour devenir des startups à fort potentiel qui attirent les investisseurs locaux et internationaux à cause d’un manque d’accès aux ressources. Nous voulons changer cela et créer un deal flow de qualité en apportant du “smart capital” », déclare Kenza Lahlou, fondatrice et directrice de OUTLIERZ.  « Nous sommes extrêmement honorés et enthousiastes d’avoir le soutien de figures éminentes de la scène startup mondiale pour mener à bien ce projet ambitieux. C’est un signal fort pour l’Afrique », renchérit-elle.

Parmi ces figures qui soutiennent cette initiative, il y a Michael Seibel, le CEO de YCombinator. Son entreprise est l’accélérateur de startup le plus prestigieux au monde. Elle est basée dans la Silicon Valley. Parmi les startups qu’elle a aidée et qui sont devenues un véritable succès on peut citer : Airbnb et Dropbox.

 

Un fonds pour les startups qui libèrent le potentiel de l’Afrique

Avec des tickets de 500k Dhs à 2M Dhs investis dans des startups au stade « pre-seed », la mission de OUTLIERZ est de faire émerger des « success stories » marocaines et africaines qui vont redéfinir les modèles économiques et sociaux, et libérer le potentiel de l’Afrique à travers la technologie et l’innovation. Pour cela, le Fonds OUTLIERZ a pour ambition de donner naissance à des startups dont le potentiel de croissance est grand et leur faciliter la collaboration avec les grands groupes internationaux. Il s’agira aussi de les accompagner jusqu’à leur levée de fonds suivante auprès de Venture Capital : investisseurs en capital-risque (VCs).
Les startups visées sont celles installées en Afrique ou à l’international. Pour plus d’infirmation consultez : www.outlierz.co


Publié le 15-02-2017 par LA Rédaction


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 + 7 =