suivez-nous
A LA UNE

719

EDF EN annonce la construction de deux centrales solaires en Egypte

EDF EN Egypte

Le groupe français EDF, via sa filiale  EDF Énergies Nouvelles, a annoncé jeudi 26 octobre 2017, la signature d’un nouvel accord avec le groupe égyptien Elsewedy Electric pour la construction et l’exploitation de deux centrales photovoltaïques en Egypte. D’une puissance cumulée de 100 mégawatts (MW), ces projets s’inscrivent dans la stratégie CAP 2030 du groupe français, qui vise notamment à doubler ses capacités renouvelables d’ici 2030 en France comme à l’international.

Le groupe français EDF vient d’annoncer son entrée sur le marché égyptien des énergies renouvelables via un partenariat signé entre sa filiale EDF Énergies Nouvelles et le groupe égyptien Elsewedy Electric, en vue de la construction et de l’exploitation de deux centrales photovoltaïques. Dans le détail, ces deux projets, qui ont une puissance installée totale de 100 mégawatts (MW) et qui sont situés dans le sud de l’Égypte, au sein du complexe solaire de Benban, sont codétenus par les deux partenaires. Ils sont également assortis d’un contrat de vente d’électricité d’une durée de 25 ans avec la société égyptienne de transport de l’électricité (EETC).

« Par son entrée en Égypte aux côtés du groupe Elsewedy Electric, une entreprise reconnue dans la région, EDF Énergies Nouvelles renforce ses positions sur le marché nord-africain des énergies renouvelables », a déclaré Antoine Cahuzac, directeur exécutif du groupe EDF chargé des énergies renouvelables et PDG d’EDF Énergies Nouvelles.

Le solaire égyptien, un secteur d’investissement à fort potentiel

Partenaire privilégié de l’Egypte depuis de nombreuses années, la France a réaffirmé dans ce cadre son soutien économique et financier aux nouvelles ambitions énergétiques et environnementales du gouvernement égyptien. Après une participation de l’Agence française pour le développement (AFD) dans la réalisation en 2015 de la première centrale photovoltaïque publique égyptienne (20 MW), plusieurs groupes ont annoncé des projets similaires. EDF EN tout d’abord a officialisé, jeudi 26 octobre2017, sa collaboration avec le groupe local Elsewedy Electric dans le cadre de deux nouveaux projets de centrales solaires. « Situés dans le sud de l’Egypte, les deux projets font partie du complexe solaire de Benban », a précisé EDF EN dans un communiqué. Ces deux projets, dont les travaux devraient débuter au premier trimestre 2018, sont codétenus par les partenaires, et sont assortis d’un contrat de vente d’électricité d’une durée de 25 ans signé avec la société égyptienne de transport d’électricité (EETC), a ajouté la filiale d’EDF.

Par ailleurs, de son côté, Voltalia, spécialiste français de la production d’électricité renouvelable, a également annoncé hier soir avoir remporté un projet solaire de 25 MW en Égypte, le premier de son histoire sur le continent africain. La centrale, dont la construction devrait débuter au cours de l’année prochaine, « bénéficiera d’un contrat de vente d’électricité de 25 ans avec la société nationale EETC », a aussi indiqué le groupe français. De quoi montrer que, plus que jamais, la France constitue un partenaire privilégié de l’Égypte au sujet de ses nouvelles ambitions énergétiques et environnementales.


Publié le 30-10-2017 par LA Rédaction


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 + 1 =