suiver-nous
A LA UNE

216

Eric LIMASSET : « La montée en compétences de nos clients est une de nos priorités »

Eric LIMASSET, Président Layher SAS

Lors du lancement de la campagne nationale de sensibilisation sur les risques professionnels dans le BTP qui s’est tenue le 14 février à Rabat, nous avons rencontré M. Eric LIMASSET, Président Layher SAS, spécialiste international dans l’échafaudage. Il a bien eu l’amabilité d’accorder à l’Usine africaine l’interview suivante :

En bref, que pouvez-vous nous dire sur le Groupe Layher ?

Inventeur de l’échafaudage moderne et leader mondial sur le marché, Layher SAS est implantée, en France, depuis 1980. Nous commercialisons les matériels de la marque Layher (fabriqués dans l’usine et Maison Mère en Allemagne) au travers de nos 10 implantations nationales.

Depuis maintenant près de 40 ans, nous proposons à nos clients, grâce à notre force d’innovation, des matériels de qualité, garantissant la sécurité des utilisateurs.

La notion de services est indissociable de notre démarche commerciale et la montée en compétences de nos clients est à ce titre une de nos priorités. C’est la raison pour laquelle, nous avons créé notre filiale Layher Formation, qui permet d’offrir aux utilisateurs de nos matériels toutes les compétences nécessaires à la conception, au montage dans les règles de l’art, à la vérification et à l’utilisation des échafaudages.

Votre filiale Layher Maroc Échafaudage est implantée au Royaume depuis 2010. Quel bilan faites-vous de ces six années d’existence sur le marché du BTP marocain ?

C’est un bon bilan. Le démarrage a été difficile car les habitudes de construction en sécurité n’étaient pas les mêmes qu’en France, notamment pour les échafaudages qui demeurent des constructions provisoires.

Néanmoins, nous avons rencontré des entrepreneurs locaux décidés à faire bouger les lignes et prêts à s’investir dans une activité de location avec montage, de façon responsable, en sécurité et bien sûr avec une excellente rentabilité.

La formation assure l’émergence d’un nouveau métier, Échafaudeur, et un matériel de qualité, allié à de bonnes pratiques, constituent la pérennité de l’activité.

Il y a quelques jours, vous avez participé au lancement de la campagne nationale de sensibilisation aux risques professionnels. Pouvez-vous nous donner une idée sur votre participation et quelles en sont les motivations et attentes ?

Nous avons à cœur de mettre l’humain au centre de nos actions. Un salarié ne doit pas partir le matin sur son chantier avec le risque de ne pas revenir le soir. Pour l’entrepreneur, l’assurance que son salarié travaille en sécurité est avant tout un gage de qualité de ses ouvrages.

Par nos actions de formation et de prévention, aujourd’hui une dizaine de partenaires au Maroc travaillent en sécurité et en donnant satisfaction aux Maîtres d’Ouvrages.

Grâce à cette campagne, cette impulsion doit devenir un raz de marée.

Avez-vous une autre présence en Afrique ?

Nous avons ouvert notre filiale Layher Côte d’Ivoire Échafaudage pour les pays de la CEDEAO. Bien entendu, la synergie avec les actions au Maroc est évidente.


Publié le 22-02-2017 par LA Rédaction