suivez-nous
A LA UNE

346

Le groupe Marocain Sadet conclut un partenariat avec le chinois OVM

Sadet-OVM

Le groupe marocain du bâtiment SADET a conclu un accord de partenariat avec la société chinoise OVM pour le transfert de la technologie de «post-tension» par précontrainte, un procédé de pointe dans le domaine de la construction. Les deux partenaires ont signé jeudi dernier un protocole d’accord portant sur le transfert au Maroc de cette technologie.

Ce qui permet à Sadet qui détient l’exclusivité du procédé OVM au Maroc dans le secteur du bâtiment, de lancer sa nouvelle activité de «Post-Tension», a annoncé le top management du groupe Sadet, expliquant que ce lancement s’inscrit dans le cadre de la nouvelle orientation stratégique «Vision 2025» qui consiste notamment à compléter son offre des solutions constructives.

À noter qu’OVM offre un système de précontrainte des planchers par post tension créé en 1966. OVM MENA est le partenaire régional d’OVM International et couvre entièrement la zone du moyen orient et la zone nord-africaine.

Cette technique vient se substituer aux planchers en béton armé en utilisant des câbles en acier fort résistant, a expliqué Taha Dhaouadi, directeur régional d’OVM MENA, estimant qu’elle permet des gains économiques considérables pouvant aller jusqu’à 30%.

Le partenariat avec SADET vise à développer l’activité du secteur BTP et à garantir la qualité des constructions sur le territoire marocain, a-t-il ajouté, notant que l’OVM est le plus grand fournisseur en Chine de produits et de solutions dans l’activité de « post-tension ».

Lors de la cérémonie de signature, le PDG de SADET, Mohammed Azzedine Abaakil, a souligné que cet accord garantit à son groupe l’exclusivité au niveau national de la « post-tension », dans un marché dominé par des acteurs étrangers, relevant que cette technologie est reconnue mondialement et a été certifiée par de nombreux organismes internationaux.

« Grâce à ce nouveau savoir-faire, SADET devient l’unique entreprise au Maroc qui répond à l’ensemble des besoins du marché dans les technologies de précontrainte, ce qui permet au groupe une augmentation significative de son chiffre d’affaires », se félicite le groupe dans un communiqué.

 


Publié le 22-11-2017 par LA Rédaction


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 + 8 =