suiver-nous
A LA UNE

247

LafargeHolcim cimente son expansion continentale



Décidément LafargeHoclcim (LHMA), filiale de la SNI, ne badine pas dans son expansion au niveau de l’Afrique. Le cimentier marocain bétonne sa position en annonçant le développement de six nouveau projets cimentiers l’échelle du continent noir pour les deux prochaines années. Ce qui permettra à Binastore, son réseau de distribution, de bien cimenter sa position sur des marchés où les opportunités et les besoins sont très prometteurs. Notons au passage que le réseau de distribution Binastore comptera quant à lui 150 points de vente d’ici fin 2017 sur l’Afrique de l’Ouest avec un objectif de 300 points de vente à horizon 2019.

Expansion continentale

Concernant les projets cimentiers, l’annonce en a été faite le 10 juillet dernier. La décision n’est pas née du hasard. Bien au contraire, elle fut le fruit d’une étude stratégique qui a été menée de bout en bout il y a six mois. « L’étude menée sur la zone de partenariat a permis d’identifier des gisements considérables de croissance non encore couverts par les projets en cours, tant dans les pays où nous sommes déjà présents que sur un certain nombre de nouveaux marchés », déclare Marouane Tarafa, président du conseil d’administration de LHMA.

Les nouveaux projets permettront à LafargeHolcim d’atteindre une capacité additionnelle totale de 3 millions de tonnes, selon le président du conseil d’administration.

De son côté, Emmanuel Rigaux, Directeur Général de LHMA a précisé que parmi les six projets « figurent des projets d’expansion de capacité actuelle, ainsi que des développements dans plusieurs nouveaux pays ». Et d’ajouter : « tous avec une approche d’optimisation du coût des nouvelles capacités. Notre nouveau broyeur à Abidjan qui rentre en service ce mois-ci avec une capacité d’un million de tonnes est exemplaire de cette démarche ».

Ces six nouveaux projets cimentiers prévus dans les deux années qui viennent, vont renforcer le positionnement de LHMA au niveau continental. Pour son développement en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale, LafargeHoclim, présente dans quatre pays africains, compte s’appuyer sur ses unités implantées notamment en Côte d’Ivoire et au Cameroun comme plateformes.


Publié le 14-07-2017 par LA Rédaction


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 + 8 =