suiver-nous
A LA UNE

232

L’américain Eaton inaugure son usine d’alimentations électriques de Casablanca

L'américain Eaton inaugure son usine d'alimentations électriques de Casablanca

Jacobs Engineering S.A (JESA) se renforce en Afrique. Le groupe américain Eaton, spécialiste de la gestion des systèmes d’alimentation électriques et onduleurs a inauguré le 6 Décembre dernier sa nouvelle plateforme au Midparc de Casablanca.
La nouvelle usine, qui gérera les activités de l’ancienne plateforme de Berrechid mais également une partie de l’activité du groupe en Chine, sera le site de production pilote des packs et systèmes de batteries de stockage énergétique.
Eaton a engagé un investissement de 12 millions de dollars dans ces installations spécialisées dans la gestion des systèmes d’alimentation électriques et onduleurs. Le site qui fonctionne en fait depuis près d’un an devrait générer à terme quelques 500 emplois.
Effectivement, cette usine remplace un site existant à Berrechid près de Casablanca sur lequel l’industriel était déjà implanté (Eaton a débarqué au Maroc en 2008 à la faveur du rachat de l’entreprise MGE OPS à Schneider Electric). Elle reprend aussi certaines activités chinoises.
Le site doit notamment assembler des packs de batterie, ce type de produit est utilisé dans les onduleurs mais aussi pour le stockage des énergies intermittentes comme le solaire. De ce fait, le site bénéficie du label « COP22 ».
Quant au projet à Midparc, « pour la première phase Eaton a acheté 15 000 m² de terrain mais d’autres phases sont prévues » déclarait en avril à L’Usine Nouvelle Aref Hassani, directeur du Midparc. Inauguré le 30 septembre 2013, ce parc industriel s’étend sur 63 hectares dans sa première phase. Il bénéficie du statut de zone franche d’exportation (0% d’impôt sur les sociétés pendant 5 ans puis 8,75 % ensuite contre 30% pour le taux normal).
Le groupe américain, longtemps basé à Cleveland mais localisé en Irlande depuis quatre ans pour des raisons fiscales après sa fusion avec Cooper, a réalisé 20,86 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2015. Il compte plus de 95 000 salariés dans 75 pays. Il mène une activité commerciale au Maroc depuis 40 ans et (par son rachat de MGE OPS) de production depuis 17 ans.
Etaient notamment présents à l’inauguration, Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, Revathi Advaithi, PDG du secteur électrique d’Eaton, Frank C. Campbell,  président, Corporate and Electrical Sector, EMEA et Hamid Benbrahim El Andaloussi, président du Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS).
« C’est une fierté pour le Maroc d’accueillir un site de production qui figure dans le top 20 des unités de fabrication de systèmes de stockage énergétique dans le monde », et que ce projet « est en parfait accord avec les lignes directrices de notre stratégie industrielle, puisque le démarrage de ce site participera à étoffer les chaines de valeur locales et à renforcer la dynamique des écosystèmes par l’édification d’une base robuste de fournisseurs » a déclaré Moulay Hafid Elalamy.
De son côté, Revathi Advaithi a relevé que « Eaton investit au Maroc en raison de sa main-d’œuvre qualifiée, de la stabilité de son économie et de la proximité des clients européens clés. De plus, il existe une forte concordance entre l’objectif du groupe d’augmenter l’approvisionnement local et ceux du Plan d’Accélération Industrielle, ce qui contribue à favoriser un écosystème croissant de fournisseurs locaux qui sera essentielle pour assurer la viabilité à long terme des activités de fabrication dans le pays. »

C’est le premier contrat décroché par JESA en Côte d’Ivoire. La cérémonie de signature a eu lieu le 20 septembre dernier à Casablanca et a été présidée par Abdelaziz El Mallah, directeur général de JESA, et Adoum F. Dennis, président du groupe Dennis, un holding panafricain multisectoriel.
Le projet porte sur la réalisation de «l’une des plus grandes et plus modernes» gares routières interurbaines d’Afrique pour un budget total de 85 millions de dollars.
Selon Adoum F. Dennis, le montage financier a été bouclé. 30% seront mobilisés sur fonds propres et 70% à travers la dette auprès d’un consortium bancaire, intégrant des banques marocaines. L’arrangement et la structuration du financement bancaire est assuré par deux spécialistes, dont Upline Group, banque d’affaires, filiale du groupe Banque Populaire.
La première phase de ce projet structurant qui concerne la réalisation de la GRIA nécessitera un investissement de 74 millions d’euros.
Selon Ilyas El Harti, directeur administratif et financier du Groupe Dennis, 30% de l’investissement seront apportés par la SA2I Société africaine d’investissement & d’infrastructures, filiale du Groupe Dennis, sous forme de fonds propres.
Les 70% restants seront apportés par les banques et des institutions internationales sous forme de crédits. A ce titre, il avance que les manifestations d’intérêts des institutions financières dépassent aujourd’hui largement les 52 millions d’euros devant provenir de l’endettement. Deux banques marocaines implantées en Côte d’Ivoire et des banques panafricaines vont contribuer au financement de ce projet.
Les volets fonciers et financiers étant réglés, selon Adoum Dennis, les travaux de réalisation de la gare devraient être entamés le 17 janvier 2017 pour une livraison prévue entre août et septembre 2018. Et c’est «pour mener à bien ce projet que nous nous sommes appuyés sur l’expertise de Jacobs Engineering SA», a t-il souligné.
Avec ce projet, JESA, la plus grande entreprise d’ingénierie au Maroc et au niveau de la région, signe réellement sa pénétration du marché ivoirien et d’Afrique subsaharienne.
D’ailleurs, selon son directeur général, l’entreprise compte ouvrir prochainement un bureau en Côte d’Ivoire. La GRIA sera réalisée sur une aire de 19 ha.
Il comprend un bâtiment principal bâti sur environ 8000 m2, un grand hall sur près de 3.140 m2, des quais fermés construits sur environ 1,5 ha, des zones de services sur 2,2 ha, etc. La gare aura une capacité d’accueil de 80.000 passagers/jour et plus de 1.800 autocars en rotation par jour, soit plus de 30 millions de passagers par an.


Publié le 25-01-2017 par LA Rédaction


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 + 9 =