suiver-nous
A LA UNE

268

Maroc-côte d’ivoire : signature d’une convention entre un consortium maroco-ivoirien et la société Starenergie 2073

Maroc-côte d’ivoire : signature d’une convention entre un consortium Maroco-Ivoirien et la société Starenergie 2073

Une convention entre un consortium maroco-voirien et la société Starenergie 2073 vient d’être signée. En effet, le consortium Vinci énergies Côte d’Ivoire/CGELEC Maroc et la société Starenergie 2073 ont signé une convention relative au 1er volet de la réalisation de la centrale thermique de Songon, au nord d’Abidjan.

Une convention relative au premier volet de la réalisation des infrastructures associées à la Centrale thermique de Songon (banlieue nord d’Abidjan), d’un montant de 28 milliards FCFA, a été signée le 16 Décembre entre le Consortium Vinci Energies Côte d’Ivoire/ CGELEC Maroc et la société Starenergie 2073, rapporte l’Agence ivoirienne de presse (AIP).
Les travaux de réalisation de ces infrastructures devront démarrer officiellement en février prochain pour durer 18 mois y compris la partie haute tension, qui devra alimenter, à l’horizon 2025, quelque 150.000 habitants de Songon, selon la société Starenergie 2073, chargée de la construction de la centrale thermique de Songon ainsi que du réseau d’évacuation, rapporte la MAP.
Selon le directeur général de Starenergie 2073, Venance Guessend, « ce projet se fera en deux volets, notant que la construction de la Centrale thermique à cycle combinée de 372 MW, sera alimentée soit en combustible principal par du gaz naturel livré, soit par un bloc ivoirien en exploitation. Et de poursuivre que le second volet va intégrer le réseau d’évacuation, incluant les postes d’élévation et source ainsi que les lignes de 225 KV allant de Songon à Akoupé-Zédjn, Dabou et autres villes ».
Pour le président du conseil d’administration de Starenergie 2073, Amon Richard, le choix du Consortium Vinci Energies-CI/CEGELEC Maroc se justifie par la conformité de son offre technique et financière.
« Aucun pays ne peut émerger sans énergie », a-t-il déclaré, en invitant le gouvernement et les bailleurs de fonds à s’y investir. En ajoutant que cette Centrale thermique disposera d’une capacité d’évacuation d’énergie de 720 MW et également 470 MW en sécurité N1, pour une puissance de 372 MW ISO.
Il est à noter que le 18 décembre 2013, Starenergie 2073 avait signé avec l’Etat de Côte d’Ivoire la convention qui l’autorisait à construire une centrale thermique à Songon.
Cette future réalisation comprendra deux turbines à vapeur d’une capacité de 126 MW chacune et une troisième à vapeur, de 120 MW.


Publié le 23-01-2017 par LA Rédaction


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 + 6 =