suivez-nous
A LA UNE

405

Masen et Cleanergy signent un accord de coopération

Masen et Cleanergy signent un accord de coopération

L’Agence marocaine pour l’énergie durable (Masen) et la société suédoise de technologie solaire, Cleanergy, viennent de signer lundi dernier (10 janvier 2018) un accord de coopération ayant pour objet le développement conjoint d’un système de stockage d’énergie thermique (TES) utilisant la technologie d’électricité solaire Cleanergy CSP-Stirling.

Les deux parties vont aussi développer un système de stockage pour la production d’énergie solaire. Cette solution permettra de produire une électricité renouvelable distribuable à un coût très compétitif, annonce un communiqué de la société cleanergy.

«Le Maroc s’est fixé un objectif ambitieux de 52% d’énergies renouvelables dans son mix énergétique d’ici 2030. Évaluer activement et promouvoir de nouvelles technologies perturbatrices comme Cleanergy fait partie de la stratégie de Masen pour atteindre cet objectif. Cette collaboration avec Cleanergy illustre nos efforts pour développer un écosystème d’innovation ouvert ainsi qu’une industrie solaire compétitive qui fait progresser la compétitivité des énergies renouvelables et accélère leur mise sur le marché », a affirmé Mustapha Bakkoury, président du directoire de Masen.


Jonas Eklind,
le PDG de Cleanergy a, de son côté, ajouté : « La combinaison de l’équipe d’experts de Cleanergy avec l’équipe de Masen raccourcira le délai de commercialisation de la solution Cleanergy TES. Le Maroc représente une opportunité de marché très importante pour notre technologie. Au cours de l’année 2018, nous montrerons que nous sommes sur la bonne voie pour produire de l’électricité distribuée à la demande moins chère que tout produit fossile », a déclaré le PDG de Masen.

Pour rappel Masen est le groupe chargé de piloter les énergies renouvelables au Maroc. Les programmes de développement de projets intégrés portés par Masen ont pour but de développer une puissance de production électrique propre additionnelle de 3.000 MW à l’horizon 2020 et de 6.000 MW à l’horizon 2030. Et ce, dans le but de contribuer à l’objectif national, à l’horizon 2030, d’un mix énergétique dont 52% est d’origine renouvelable.


Publié le 15-01-2018 par LA Rédaction


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 + 9 =