suiver-nous
A LA UNE

189

SAH s’implante en Afrique subsaharienne

SAH s’implante en Afrique subsaharienne

La société d’articles hygiéniques (SAH), spécialiste tunisien des produits d’hygiène, va installer sa première unité industrielle subsaharienne en Côte d’Ivoire. Une implantation qui cible le marché ouest-africain.
La Côte d’Ivoire sera le point de chute de la prochaine usine du groupe tunisien SAH, actif au Maghreb dans la production de produits d’hygiène pour bébé et la gent féminine.

L’usine qui sera la toute première implantation du groupe en Afrique subsaharienne intervient à un moment où les entreprises tunisiennes se tournent de plus en plus vers le continent.

D’un coût estimé de 4 milliards FCFA, soit 6,1millions d’euros, le projet sera réalisé en deux phases. La première consistera en la construction d’une enceinte couverte de 4.000 m2 pour la fabrication de couches pour bébé, avec une entrée en production prévue au second trimestre 2017.

Dans une seconde phase, l’infrastructure sera étendue pour abriter des unités de production de serviettes féminines, de lingettes et de papiers hygiéniques, selon Kammoun Skandar, le directeur général de la SAHCI, la filiale ivoirienne du groupe.

Le tout sur une superficie de 2,5 hectares pour un effectif qui va passer à terme de 82 à 300 employés.
De source proche de l’ambassade tunisienne à Abidjan l’on relève qu’il s’agit de la 42e entreprise tunisienne installée ou en cours d’implantation dans le pays. Des implantations qui sont appelées à s’accentuer, Abidjan étant considérée comme une rampe pour accéder à la région ouest-africaine.

Il est à noter qu’en  Octobre dernier la Tunisie a lancé le fonds Afric-Amen (Avec le soutien
D’Amen Bank) destiné à l’expansion des entreprises tunisiennes en Afrique subsaharienne, en attendant «l’implantation de succursales de banques tunisiennes sur le continent», avait alors accentué Ahmed El-Kram, président du directoire d’Amen Bank.

Après ses filiales du Maroc, de l’Algérie et de la Libye, SAH, considéré comme l’un des leaders de son secteur au Maghreb, va ainsi ouvrir sa septième usine en Afrique.

Rappelant que l’usine est la toute première en construction dans la zone industrielle d’Aboisso, à 122 km à l’est d’Abidjan.


Publié le 25-01-2017 par LA Rédaction


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 + 2 =