suivez-nous
A LA UNE

564

Saham/Sanlam: au-delà d’une cession, une nouvelle vision stratégique du Maroc en Afrique

Saham-Sanlam-moulay-hafid-elalamy

Le groupe marocain Saham a annoncé, jeudi 8 mars, la cession de de ses filiales d’assurance au géant sud-africain Sanlam, une opération valorisée à hauteur de 1,05 milliards de dollars et qui dépasse le cadre purement économique, puisque via cette transaction entre deux acteurs africains privés, le Maroc et l’Afrique du Sud ouvrent une nouvelle page axée sur le rapprochement politique et diplomatique.

 

L’actionnaire principal de Sanlam, Patrice Motsepe, quatrième fortune d’Afrique du Sud, n’est autre que le frère de Tshepo Motsepe, l’épouse du nouveau président sud-africain Cyril Ramaphosa. Cette proximité entre le milieu des affaires et le monde politique en Afrique du Sud pourra insuffler une nouvelle dynamique aux relations entre Pretoria et Rabat.

Le Groupe Saham, fondé par Moulay Hafid Elalamy (Photo), ministre de l’Industrie, a noté toutefois que cette opération est assujettie aux accords des différents régulateurs concernés, et donnera lieu, conformément à la réglementation boursière marocaine, au lancement d’une offre publique d’achat sur les titres de Saham Assurance Maroc, société cotée à la Bourse de Casablanca. Au terme de ces opérations, Saham aura drainé un total de 1,7 milliard de dollars d’investissements étrangers depuis 2012. 

Le Groupe Saham a en outre relevé que, dans une optique de transformation en fonds d’investissement, il a procédé à une simplification de son actionnariat en rachetant les parts du groupe Wendel (France), lequel a permis d’accélérer de manière substantielle la diversification du groupe lors de son entrée en 2013. 

Le directeur général de Sanlam, Ian Kirk, a déclaré à cette occasion que son Groupe se réjouit de renforcer son investissement au Maroc, qui constitue une formidable plateforme continentale aux portes de l’Europe, et qui jouit de la stabilité institutionnelle et macroéconomique. 

Avec cette transaction, Sanlam, premier groupe d’assurance en Afrique avec une capitalisation boursière de 16 milliards de dollars, entend ainsi renforcer son positionnement sur le continent. Saham, qui a amorcé en 2010 son développement stratégique en Afrique, est aujourd’hui présent à travers 35 compagnies d’assurance dans 26 pays.


Publié le 10-03-2018 par LA Rédaction


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 + 5 =