suivez-nous
A LA UNE

148

SolarPaces 2018 : le Maroc accueille la 24 édition

SolarPaces-Maroc-2018

Le royaume est devenu un pays pionnier, en Afrique, en matière d’énergies renouvelables et plus particulièrement dans le solaire. La construction de la plus grande centrale solaire au monde en témoigne de la volonté du Maroc de faire du développement des énergies renouvelables une priorité nationale. Un défi relevé puisque le pays est parvenu à devenir leader régional voire mondial dans ce domaine.

L’organisation du SolarPaces 2018, la plus importante conférence dans le domaine des technologies solaires thermiques à concentration (CSP), ne fait que confirmer cette place de choix que le pays occupe dans l’échiquier international. C’est dans cette optique que l’Institut de Recherche en Énergie Solaire et Énergies Nouvelles (IRESEN) et la Moroccan Agency for Sustainable Energy (MASEN), en tant que membres du Programme SolarPaces de l’Agence Internationale de l’Énergie (AIE) accueillent à Casablnanca la 24 éme édition de la conférence Solar Power And Chemical Energy Systems 2018.

À l’ouverture, le représentant de M. Aziz RABBAH, Ministre de l’Énergie, des Mines et du Développement Durable a rappelé que le Royaume du Maroc dispose aujourd’hui de tous les ingrédients nécessaires pour jouer un rôle prépondérant dans la transition énergétique mondiale et devenir un hub énergétique pour un échange de l’électricité durable en exploitant un potentiel important dans les pays Africains richement dotés en ressources renouvelables.

M. Mustapha BAKKOURY, Président du Directoire de MASEN, a souligné l’importance de l’identification en amont des mix technologiques ainsi que l’étude détaillée des sites et de la ressource afin d’assurer une exploitation et un rendement optimaux des centrales solaires.

M. Badr IKKEN, Directeur Général de l’IRESEN s’est félicité des différents progrès réalisés dans le domaine du CSP au Maroc, tant au niveau de la mise en place de centrales solaires mais également l’émergence d’un écosystème national de recherche et d’innovation autour du sujet du solaire thermique à concentration : « L’avenir du CSP est prometteur, étant considéré de plus en plus comme une source d’électricité concurrentielle et modulable offrant également de larges perspectives de développement pour la production de vapeur, de chaleur et de froid industriels »

Cette rencontre, qui se tient pour la deuxième fois au Maroc, réunit chaque année 500 participants de plus de 40 pays et offre un programme de conférences scientifiques et techniques. Celles-ci permettent aux acteurs de l’industrie, de la recherche, de la politique et du financement de rassembler et de partager des informations sur les récentes activités de recherche, développement et de commercialisation des technologies CSP «Concentrating solar power».


Publié le 03-10-2018 par LA Rédaction


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 + 3 =